Recherches

Photovoltaïque agricole


Les règles sur les revenus des entreprises et sur le calcul de la fiscalité du photovoltaïque agricole. Quels changements en 2016.

La vente deénergie solaire par une ferme ou par un agriculteur individuel peut être configuré commeactivité agricole connexeet exploiter un régime de Imposition facilité. Quand cela vient àphotovoltaïque agricolele doute qui surgit spontanément est:comment la prévalence agricole est-elle calculée?

Avec la phrase no. 66/201, la Cour constitutionnelle a établi les critèresprévalenceet une utilisation normale pour assurer la connexion entrephotovoltaïque agricoleet la principale activité agricole. Beaucoup a déjà été dit dans l'article consacré à la fiscalité du photovoltaïque agricole et, sur cette page, nous allons clarifier davantage.

Résolution no. 86 / E du 15 octobre 2015 était clair: les revenus de la production et de la vente deénergie photovoltaïqueau-delà de la limite de 260 mille kWh (pour les années 2014 et 2015) est déterminée en appliquant le coefficient de rentabilité de 25% sur le montant des frais de transaction soumis à l'immatriculation à la TVA. Laphotovoltaïque agricole, pour rentrer dans le régime deImpositionforfaitaire, doit répondre aux critères fixés à l'article 22 du décret législatif 66/2014 avec les enjeux fixés par la circulaire n. 32/2009. Sur la base de ce que les règlements susmentionnés légifèrent, lephotovoltaïque agricolepeut profiter de laimposition forfaitairedans les 200 premiers kW de puissance nominale installée si elle est définie comme une activité liée à l'agriculture.

Dans quelles circonstances lephotovoltaïque agricoleest-ce considéré comme une activité connexe?

- quand je panneaux photovoltaïques ils sont intégrés dans l'architecture des structures d'entreprise existantes (l'intégration peut être à la fois partielle et totale);

- lorsque le chiffre d'affaires dérivant de l'activité agricole (hors évidemment l'activité de production d'énergie) est prédominant par rapport au chiffre d'affaires de l'activité de production d'énergie photovoltaïque dépassant la franchise (le chiffre d'affaires doit être exclu du taux incitatif, la franchise est de 200kW)

- lorsque le propriétaire de l'exploitation peut démontrer qu'il cultive au moins un hectare de terre pour 10 kW de puissance nominale installée dépassant les 200 premiers kW et jusqu'à une puissance nominale maximale de 1 MW. Il va de soi que ces terres devront être utilisées pour la principale activité agricole non liée à la production d'énergie photovoltaïque.

- l'entrepreneur agricole doit être propriétaire ou locataire du terrain agricole sur lequel les systèmes photovoltaïques sont installés.

Pour la période fiscale 2014, une entreprise agricole peut Imposition les revenus cadastraux de l'activité agricole principale ainsi que les revenus de la production et de la vente d'énergie photovoltaïque dans la limite de 260 000 kWh. Les revenus obtenus avec la vente duénergie photovoltaïque produit en excès doit être soumis auImposition ordinaire prévu pour les revenus d'entreprise.

Photovoltaïque agricole et fiscalité pour l'année 2016

À partir de la période fiscale 2016, la production et la vente d'énergie propre produite par des panneaux solaires appartenant à des entrepreneurs agricoles seront automatiquement soumises à la taxe forfaitaire introduite avec le décret législatif précité n. 66/2014 uniquement pour les gains générés par les 200 premiers KW de puissance nominale installée. Au-delà de cette limite, en l'absence de l'une des exigences précédemment mentionnées mettant en avant la production d'énergie comme une activité liée à l'agriculture, la fiscalité appliquée sera celle des revenus d'entreprise.



Vidéo: Installation photovoltaïque agricole à Estavayer-le-Lac (Août 2021).