Recherches

Plus de contrôles sur les usines chimiques dangereuses


Dans la ville où tu habites, il y en a un usine chimique doute? Les citoyens ont le droit d'être informés et d'avoir leur mot à dire sur le travail de l'industrie. C'est pour cette raison et pour d'autres que l'UE agit en modifiant une directive qui concerne environ 10000 établissements caractérisés par la présence de substances dangereuses en quantités suffisantes pour créer un risque d'accident majeur.

Pour protéger la sécurité publique, la soi-disant directive a été adoptée Seveso III pour assurer de meilleurs contrôles sur plantes chimiques et améliorer l'accès des citoyens à l'information sur les plantes et substances chimiques traité. Les négociations avec les États membres verront l'approbation du Conseil pour mettre la directive en vigueur en juin 2015.

Seveso III est la révision de la directive européenne Seveso II, 96/82 / CE modifiée par la directive 2003/105 CE et applicable à environ 10 mille usines chimiques considérées à risque. Avec le Seveso III les règles déjà présentes de inspection avec l'obligation d'inspecter les installations les plus à risque au moins une fois par an et les sites les moins risqués au moins une fois tous les trois ans.

En outre, les pouvoirs publics auront le droit de recevoir des informations sur les établissements locaux, indépendamment de la législation Seveso. La législation a été créée pour assurer la sécurité publique également par l'information. Les citoyens ont le droit d'accéder à des informations compréhensibles sur les activités industries chimiques à risque et doit avoir son mot à dire pour exprimer son opinion sur des questions telles que l'expansion du site et la planification d'urgence. Avec le'action de la ville, les autorités seront tenues d'agir et de procéder à des contrôles supplémentaires en cas de plainte ou en cas de violation des Normes environnementales.

La législation sera suivie d'un nouveau système de classification basé sur des normes internationales permettant de prédire la présence de trois classes de toxicité aiguë. La législation protège non seulement la santé humaine mais aussi celle desenvironnement. En renforçant les contrôles, il sera possible d'identifier les procédures d'élimination inappropriées et de prévoir les sanctions nécessaires e remédiation.

Crédit photo | b-e-net.com


Vidéo: 10 MALADIES les plus MORTELLES (Décembre 2021).